presse agrume

pesse agrume

 Celons les cocktails que tu bois le presse agrumes est une accessoire de barman indispensable pour faire ressortir de la goût des fruits qui compose le mélange alcoolisé.  

  • 10 cocktails à faire avec un presse agrume

Oui, oui, l'hiver est la saison du chocolat chaud et des flips, mais c'est aussi le moment où la récolte des agrumes bat son plein. Ne te contente pas d'une limonade corsée. S'il y a un moment où il faut exiger du jus frais, c'est bien celui-là ! Découvre ces autres cocktails classiques aux agrumes qui te permette de siroter joyeusement tout l'hiver.

  • Le Gimlet


Le Gimlet est l'éloge ultime de la simplicité. Composé de seulement trois ingrédients : gin (ou vodka), citron vert et sirop simple, ce cocktail est incroyablement facile à réaliser. Bien qu'il puisse être servi avec des glaçons, je préfère mon Gimlet debout. J'ai dégusté un gimlet particulièrement délicieux chez Schapiro's, préparé avec du Ford's Gin. Voici une variation du Gimlet classique :

  1. 60 ml 86 Co. Ford's Gin
  2. 30 ml de jus de citron vert
  3. 30 ml Sirop simple
  4. Dans un shaker rempli de glace, secoue et passe dans un verre à champagne. Garnis avec un zeste de citron vert.
  • La Pénicilline


Vu le nom pompeux de ce cocktail, beaucoup de gens le prennent pour un cocktail propriétaire. C'est faux ! Bien que la Pénicilline soit née dans le Lower East Side, c'est aujourd'hui un cocktail incontournable. tu penses que tu n'aimes pas le whisky tourbé ? Ceci pourrait te faire changer d'avis. L'Underdog complète le whisky tourbé Connemara avec du miel, du citron, du gingembre et des amers Dead Rabbit Orinoco fabriqués par Adam Elmigirab. Voici une recette pour une boisson similaire, réalisée avec tous les whiskies irlandais, mais tu peux aussi utiliser du Scotch.

  1. 60 ml de whisky Powers Gold Label
  2. 20 ml Jus de citron
  3. 20 ml Miel
  4. 7 ml de whisky tourbé Connemara
  5. 3 tranches de gingembre frais
  6. 3 traits d'Amers Orinoco Dead Rabbit (ou Peychaud's si vous ne le trouvez pas).


Broie le gingembre dans un shaker, puis remplis avec tous les ingrédients sauf le whisky tourbé et la glace. Secoue et filtre dans un lowball et dépose le whisky tourbé sur le dessus.

  • La Caipirinha


Ah, la boisson nationale du Brésil peut aussi être la plus grosse erreur de ta soirée. N'avale pas quatre Caipirinhas, même si l'envie te prend. L'ingrédient principal de la caipirinha est la cachaça. Contrairement au rhum, qui est souvent fabriqué à partir de mélasse (le sous-produit du sucre), la cachaça est fabriquée exclusivement à partir de jus de canne à sucre et a officiellement obtenu sa propre catégorie pour la distinguer du rhum. La caipirinha est le plus souvent faite avec du citron vert. Voici une version de ce grand classique. 

  1. 60 ml de Cachaça (comme Seleta, médaille d'or de la compétition internationale de spiritueux de Berlin en 2014)
  2. 1 citron vert, coupé en quatre
  3. 10 ml de sucre (traditionnellement blanc)

Dans un verre lowball, mélange les citrons verts et le sucre. Ajoute de la glace et incorpore la cachaça en remuant. Garnis avec un quartier de citron.

  • The Last Word


Autrefois un cocktail de l'époque de la Prohibition, The Last Word a connu une sorte de renaissance au Zig Zag Café de Seattle. Ce cocktail à base de gin et de citron vert mélange la Chartreuse et la liqueur de marasquin pour une concoction funky, aigre-douce. Attention : ce cocktail peut être très sucré, il est donc conseillé d'ajuster la dose de Chartreuse en conséquence. Pour ceux qui ont un penchant pour le sucré, Madam Geneva prépare cette boisson de façon excellente avec de la Beefeater. Voici un moyen simple d'obtenir votre dernier mot.

  1. 20 ml de gin Beefeater
  2. 20 ml Chartreuse verte
  3. 20 ml Jus de citron vert
  4. 20 ml Liqueur de marasquin


Secoue avec de la glace et passe dans une coupe de champagne.

  • Le Harvey Wallbanger


Outre le jus d'orange et la vodka, le Harvey Wallbanger fait appel au Galliano, une liqueur italienne à base de plantes, d'anis et de vanille. Malgré son nom lourd de sens, le HW est un cocktail assez standard. On dit que la boisson a été nommée d'après un client du Blackwatch Bar de Duke. Vas-y, Harvey ! Tu veux l'essayer chez toi? Nous te recommandons la vodka Dry Fly.

  1. 90 ml de jus d'orange
  2. 35 ml de vodka Dry Fly (Médaille de bronze au concours international de spiritueux de Berlin 2014).
  3. 15 ml de Galliano

Dans un grand verre rempli de glace, ajoute le jus d'orange et la vodka. Remue, puis faites flotter le Galliano sur le dessus.

  • Le Sidecar


Composé de cognac, de triple sec et de jus de citron, ce vieux favori fait un retour en force. Comme on pouvait s'y attendre, le cocktail est d'origine française, avec le Ritz de Paris qui le revendique. Cependant, certains pensent que ses racines sont britanniques. C'est donc un peu le Bouledogue français des cocktails. Débordant de belles couleurs orangées et de saveurs sombres, c'est la boisson préférée de ta grand-mère redéfinie.

  1. 35 ml Cognac
  2. 20 ml Triple sec
  3. 20 ml Jus de citron


Met de côté un verre à bord en sucre de ton choix. Dans un shaker rempli de glace, secoue les ingrédients et secouez-les dans ledit verre. Garnis avec des écorces d'orange.

  • Le Paloma


Comme son nom l'indique (paloma signifie colombe en espagnol), c'est une boisson délicieuse, lorsqu'elle est préparée correctement. Bien que le Paloma soit généralement préparé avec du soda au pamplemousse et de la tequila, je le préfère avec du jus de pamplemousse frais non sucré et du club soda. Le Mayahuel de New York fait un incroyable Paloma épicé avec de la tequila blanco infusée au jalapeño et du sel. Voici mon adaptation :

  1. 90 ml de jus de pamplemousse (non sucré)
  2. 60 ml (2 oz) de Tequila Blanco infusée au jalapeño*.
  3. 15 ml Jus de citron vert
  4. 15 ml Sirop simple
  5. Club soda pour la garniture


Secoue bien tous les ingrédients sauf le soda avec de la glace. Filtrer dans un verre highball rempli de glace fraîche. Complète avec du club soda et décore avec un quartier de pamplemousse.

*Pour préparer la tequila infusée au jalapeño, ajoute deux piments jalapeños épépinés et coupés en tranches à une bouteille de tequila de 750/700ml versée dans un bocal en verre. Laisse infuser toute la nuit. Filtrer.

  • La glande du singe


C'est l'un de mes cocktails préférés de tous les temps (et, il faut l'admettre, très mal nommé). Il contient de l'absinthe et du gin, ainsi que du jus d'orange et de la grenadine. Bien que ce cocktail existe depuis les années 20, il n'est pas toujours le plus courant à commander. Assure toi que le bar que tu fréquentes sert ce type de cocktail, sinon tu auras l'impression d'être un imbécile. Si tu te sent effronté, tu peux tout aussi bien aller au Monkey Bar et en commander un. Voici une recette de base de Monkey Gland :

  1. 35 ml de gin
  2. 35 ml de jus d'orange
  3. 10 ml Absinthe
  4. 6 ml de grenadine
  5. 6 ml Sirop simple


Dans un shaker rempli de glace, secoue brièvement et filtre dans un verre froid. Garnis avec une cerise au marasquin.

  • La Margarita


Ce ne serait pas vraiment une liste d'agrumes sans la Margarita, n'est-ce pas ? Disponible dans pratiquement tous les bars (bien que sa qualité et sa légalité varient), la margarita contient de la tequila, du triple sec et du citron vert. Je crois que c'est l'un des rares cocktails qui se marie parfaitement avec la nourriture. Tu es même libre de le boire sous forme de slushy !

  1. 35 ml de Tequila Reposado ou de Mezcal
  2. 30 ml de jus de citron vert
  3. 15 ml Triple sec


Secoue bien tous les ingrédients avec de la glace. Filtre dans un verre Lowball rempli de glace (bordures salées en option) ou sers dans un verre à cocktail ou à coupe.

  •  le Ramos Gin Fizz.


Voici un conseil : cette boisson est laborieuse à préparer. Ne la command pas un vendredi soir, à moins qu'elle ne figure sur le menu ou que tu ais un ami barman. Il s'agit d'un favori de NOLA, et à l'époque, une équipe de barmans faisait la queue pour le préparer. Pourquoi ? Parce qu'i faut le secouer, et secouer, et secouer, et secouer. Son goût est aussi délicat et aérien qu'il est atroce. Composé de gin, de crème épaisse, d'eau de fleur d'oranger, de jus de citron et de citron vert, de blanc d'œuf, de vanille et de soda (juste une seconde, en prenant une respiration), c'est une boisson magnifiquement légère malgré des ingrédients plus lourds. Si tu es à court d'eau de fleur d'oranger, tu peux la préparer à la maison avec des amers d'orange ou un peu de triple sec. N'oublie pas de le faire, il donne à la boisson une touche délicate.

  1. 60 ml de gin Roundhouse (Médaille d'or au concours international des spiritueux de Berlin 2014)
  2. 5 gouttes Eau de fleur d'oranger (ou amers d'orange/un trait de triple sec).
  3. 15 ml de jus de citron
  4. 15 ml de jus de citron vert
  5. 15 ml Extrait de vanille
  6. 15 ml Crème épaisse
  7. 1 blanc d'œuf


Secoue à sec (secoue sans glace) pendant 40 secondes, ajoute de la glace et secoue encore pendant 35 secondes, en veillant à compter. Tu dois vraiment le faire, sinon ça ne marchera pas ! Filtre dans un grand verre. Complète avec du soda.